1. Website Planet
  2. >
  3. Blog
  4. >
  5. L’hébergement dans le cloud contre l’hébergement sur serveur dédié virtuel : quel est le meilleur choix pour vous ?

L’hébergement dans le cloud contre l’hébergement sur serveur dédié virtuel : quel est le meilleur choix pour vous ?

Harry Stewart
Harry Stewart
12 Août 2019
40

Des centaines de millions de nouveaux sites web arrivent sur Internet tous les ans.

Avec une croissance aussi grande, on ne peut s’empêcher de se demander comment il est possible de stocker toutes ces données.

Au début, les serveurs virtuels régnaient en maîtres. La plupart d’entre eux se trouvaient dans d’immenses grappes de serveurs gérées par les grandes entreprises de l’Internet.

Plus tard, en 2006, Eric Schmidt, PDG de Google, a inventé le terme d’« informatique dans le cloud ». Le monde informatique a bénéficié d’un regain d’intérêt et le concept a connu un grand essor.

Après ses débuts modestes en tant que système de stockage et de collaboration, l’informatique dans le cloud s’est orientée vers le domaine de l’hébergement en ligne. Ces temps-ci, les grandes entreprises font massivement migrer leurs données vers les services d’hébergement dans le cloud. Selon une étude, le taux d’adoption des solutions hybrides d’informatique dans le cloud a triplé en 2016, passant de 19 % à 57 % sur toutes les organisations couvertes par l’étude.

Toutefois, le système ne convient pas à tout le monde. De nombreuses entreprises considèrent encore que l’hébergement sur serveur dédié virtuel correspond mieux à leurs besoins.

Regardons la différence entre les deux et examinons leurs exigences opérationnelles spécifiques.

Qu’est-ce qu’un serveur dédié virtuel ?

Même si un serveur dédié virtuel peut sembler être « vieille école », il est encore utile en 2018. En fait, la structure de serveur est idéale pour beaucoup d’entreprises et de particuliers.

En réalité, un serveur dédié virtuel fonctionne comme si c’était un serveur dédié autonome en dépit du fait que, en réalité, c’est une partition indépendante d’un système d’hébergement plus grand.

Tous les serveurs dédiés virtuels sont entièrement indépendants en terme d’échange de données et d’accès aux fichiers. Néanmoins, ils tirent tous leurs ressources de la même infrastructure d’hébergement qui les englobe.

Qu’est-ce que l’hébergement dans le cloud ?

L’hébergement dans le cloud est en quelque sorte le nouvel arrivant de la classe : son charme enfantin et son humour percutant en ont fait l’enfant le plus sympa de la cour de récré.

Surtout, l’hébergement dans le cloud est populaire pour son évolutivité et sa fiabilité.

Pourquoi ? Parce que, au lieu de reposer sur une seule partition qui appartient à un hôte physique (comme un serveur dédié virtuel), l’hébergement dans le cloud tire ses ressources de plusieurs machines situées à plusieurs emplacements géographiques. Le nombre de serveurs est en réalité illimité et ils fonctionnent tous en concert pour créer un service continu et sans accroc.

OK, compris, mais lequel des deux est le meilleur ?

J’ai bien peur qu’il n’existe aucune réponse tranchée. Tout dépend des besoins professionnels de chacun.

Examinons les qualités et les défauts de chaque système en fonction de cinq indicateurs essentiels.

1. L’évolutivité

Les serveurs dédiés virtuels ne sont pas très bons en termes d’évolutivité. Quand ils atteignent leur limite de stockage et de puissance de traitement, ils nécessitent une extension matérielle. A cause de cela, il y a un temps d’indisponibilité et il faut investir de l’argent pour passer à un nouveau forfait.

D’un autre côté, l’hébergement dans le cloud est extrêmement évolutif. Si le service a soudain besoin de plus de ressources, il se contente de les prendre aux autres machines du réseau. Surtout, cette capacité est formidable pour les sites web qui ont tendance à connaître des pics soudains de trafic, notamment les redoutables attaques de déni de service distribué.

2. La personnalisation

L’hébergement sur serveur dédié virtuel est le meilleur en termes de personnalisation. Les techniciens peuvent modifier les paramètres à leur guise, comme si le serveur était leur jouet privé. De plus, la plupart des hébergeurs de serveurs dédiés virtuels vous donneront un accès root au serveur, ce qui vous permettra d’installer tous les systèmes d’exploitation que vous voudrez ou d’en choisir un dans leur sélection. Linux est le plus populaire pour sa fiabilité, sa stabilité et sa compatibilité avec de nombreuses applications open-source.

Bien que l’hébergement dans le cloud soit personnalisable dans une certaine mesure, en général, il est très inférieur aux serveurs dédiés virtuels, ou alors, il exige beaucoup de connaissances techniques. Des aspects comme les pare-feu, l’architecture réseau et l’équilibrage des charges de travail peuvent se configurer mais les paramètres d’hébergement avancés ne sont accessibles qu’aux utilisateurs les plus experts. C’est pour cela que l’hébergement dans le cloud est très populaire chez les développeurs. Cela dit, la plupart des hébergeurs dans le cloud ont aussi des forfaits mieux adaptés aux débutants, ce qui fait qu’il n’est pas indispensable d’être un expert pour utiliser ce système de stockage infiniment évolutif.

La sécurité

Les serveurs dédiés virtuels offrent plus de sécurité que l’hébergement dans le cloud parce que toutes les données sont stockées à un seul emplacement. Bien qu’un manquement de sécurité d’un serveur dédié virtuel de l’hébergeur puisse potentiellement créer une faille, la nature indépendante du serveur dédié virtuel suffit généralement à repousser les intrusions. Pour cette raison, les serveurs dédiés virtuels peuvent respecter des règles de sécurité plus draconiennes.

La sécurité de l’hébergement dans le cloud est quand même très bonne et habituellement suffisante pour la plupart des besoins des entreprises. Toutefois, le fait que les données soient stockées à plusieurs endroits du monde les exposent plus aux piratages informatiques. Ainsi, en général, l’hébergement dans le cloud ne peut pas respecter les règles de sécurité les plus draconiennes.

Les performances

Les serveurs virtuels peuvent fournir une énorme quantité de puissance de calcul. Toutefois, leurs performances sont limitées par l’infrastructure contenue dans le système d’hébergement. Si le système d’hébergement est trop sollicité, un serveur dédié virtuel n’obtiendra pas les ressources dont il a besoin.

L’évolutivité permet à l’hébergement dans le cloud d’atteindre des performances maximales indépendamment de la demande. Quand il faut des ressources supplémentaires, le système emprunte tout simplement un supplément de mémoire vive ou d’espace de stockage à un autre ordinateur du cloud. Par conséquent, l’hébergement dans le cloud est l’architecture idéale pour les entreprises aux besoins imprévisibles.

La fiabilité

Si un serveur de l’hébergeur tombe en panne, tous les serveurs virtuels qui y sont logés tombent aussi en panne. Ce type de situation peut se produire en cas de catastrophe naturelle ou de panne matérielle, chose qui est déjà arrivée. De plus, pour les organisations qui ont besoin d’être en ligne à chaque minute de la journée, ces événements peuvent avoir des conséquences fâcheuses.

L’hébergement dans le cloud est beaucoup plus fiable. Si une machine du réseau tombe en panne, une autre la remplace.

Le prix

Dans la plupart des cas, un serveur dédié virtuel est moins cher qu’un service d’hébergement dans le cloud. Comme l’utilisateur reçoit une quantité déterminée de ressources, la facture mensuelle est elle aussi prévisible.

L’hébergement dans le cloud offre évolutivité et fiabilité à ceux qui paient plus cher. Les prix ont tendance à évoluer en fonction des ressources utilisées au cours d’une période spécifique. Cela peut être une bonne ou une mauvaise chose selon vos exigences. Si, par exemple, vous avez souvent des pics de trafic certains soirs mais peu de trafic le reste du temps, l’hébergement dans le cloud vous permettra de ne pas être obligé de payer pour bénéficier de ressources que vous laissez en sommeil la plupart du temps.

Vue générale

Le serveur dédié virtuel :

  • Extrêmement personnalisable
  • Installation pas chère et coûts mensuels constants
  • De bonnes performances pour un coût bas
  • Ne peut pas évoluer à la demande si l’on a besoin de plus de ressources
  • Capable de respecter la plupart des règles de sécurité

L’hébergement dans le cloud :

  • Moins personnalisable et sa gestion exige plus de savoir-faire technique
  • Facile à faire évoluer parce qu’il peut obtenir plus de ressources n’importe quand
  • Tellement fiable qu’il ne peut pas tomber en panne
  • Plus cher et les mensualités risquent de changer souvent de montant
  • Vous ne payez que les ressources que vous utilisez vraiment

Quel type de serveur est le meilleur pour mon entreprise ?

Malgré ses coûts d’exploitation supérieurs et ses capacités inférieures de personnalisation, l’hébergement dans le cloud devient le service le plus populaire chez les grandes entreprises basées dans le web. Tous les gens qui acceptent de payer un supplément pour accéder à un service constant, évolutif et fiable s’intéressent à l’hébergement dans le cloud.

Vous voulez des exemples ? En voici : Netflix, Instagram et Apple, pour ne nommer qu’eux.

Cela dit, l’hébergement dans le cloud n’est pas le domaine exclusif des léviathans du commerce en ligne présents sur la liste de Forbes. La possibilité de baisser les coûts d’exploitation a poussé plusieurs acteurs plus petits à choisir cette solution.

Néanmoins, les serveurs dédiés virtuels restent la meilleure solution pour la plupart des petites entreprises. Les coûts mensuels sont plus bas et plus prévisibles et la personnalisation est plus simple et exige moins de connaissances techniques.

Le serveur dédié virtuel est aussi un choix évident pour les organisations qui doivent respecter des protocoles de sécurité stricts. Toutefois, les exigences extrêmes en matière de sécurité pourront imposer le choix d’un serveur privé dédié.

 


Lien vers le premier paragraphe

http://www.internetlivestats.com/total-number-of-websites/#trend
https://pixabay.com/en/photos/server/

Overweb :: Midori cluster

40 applaudissements
Si vous avez trouvé le message utile, applaudissez-le !

Avez-vous des commentaires ?

0 out of minimum 100 caractères
Champ obligatoire Maximal length of comment is equal 80000 chars La longueur minimale du commentaire est de 100 caractères

Nous vérifions tous les commentaires des utilisateurs sous 48 heures pour nous assurer qu'ils proviennent de " vraies " personnes comme vous. Nous sommes ravis que cet article vous ait semblé intéressant. Nous vous serions reconnaissants de le partager !

Partagez cet article avec vos amis et collègues dès maintenant :

We check all comments within 48 hours to make sure they're from real users like you. In the meantime, you can share your comment with others to let more people know what you think.

Une fois par mois, vous recevrez des conseils et des astuces intéressantes et utiles pour améliorer les performances de votre site web et atteindre vos objectifs de marketing numérique !

Ravis qu'ils vous it plu !

Partagez-le avec vos amis

© 2019 WebsitePlanet.com. Tous droits réservés.