1. Website Planet
  2. >
  3. Blog
  4. >
  5. Comment déterminer vos tarifs de freelancer [Guide 2019]

Comment déterminer vos tarifs de freelancer [Guide 2019]

Bethenny Carl
Bethenny Carl
22
30 Octobre 2019

Sans doute possible, la question la plus fréquemment posée par les freelancers qui débutent est « combien devrais-je facturer ? ». Déterminer les tarifs de votre travail sur Upwork, Freelancer, ou toute autre plateforme est toujours très délicat. D’un côté, vous avez peur qu’en demandant trop d’argent, vous fassiez fuir le client et qu’il aille voir ailleurs.

D’un autre côté, vous n’avez pas envie de facturer moins que ce que vous méritez. Vous fournissez un service de qualité, et votre rémunération doit être à la hauteur de vos talents et du temps passé sur un projet.

Alors, comment faire le calcul ?

Comment déterminer vos tarifs de freelancer

Avant de décider combien vous allez facturer, il faut faire quelques recherches.

Contactez d’autres freelancers pour leur demander combien ils facturent pour un travail similaire. Vous pouvez aussi utiliser un site comme Freelancer’s Union, HelloBonsai Freelancer Rates’ Explorer, ou GlassDoor pour vous renseigner sur les tarifs moyens dans votre industrie. Souvenez-vous que certains facteurs jouent un gros rôle dans la facturation :

  • La localisation géographique : un travail effectué aux Philippines coûte moins cher qu’un travail fait aux États-Unis
  • Les années d’expérience : bien évidemment, plus vous avez d’expérience, plus votre temps vaut cher
  • Les particularités de l’industrie : les projets de design 3D payent beaucoup mieux que ceux en 2D, par exemple
  • Vos qualifications : dans certains domaines, un diplôme universitaire ou autre certification peut vous permettre de facturer plus
  • La complexité du projet : un projet complexe implique plus d’heures de travail et des compétences plus avancées, ce qui signifie plus d’argent

Une fois que vous avez rassemblé les informations de base en ce qui concerne les tarifs, vous pouvez commencer à penser à vos propres prix. Il est important d’être réaliste quand on commence. Si vous vous lancez tout juste, vous ne pourrez pas facturer autant que quelqu’un qui exerce depuis dix ans. Toutefois, contrairement au monde de l’emploi traditionnel, si vous proposez des compétences uniques que vos clients ne trouveront pas ailleurs, vous pouvez les facturer en conséquence.

Lorsque vous calculez vos tarifs, vous devez tenir compte des frais de traitement de paiement. Certaines plateformes, comme Upwork et Fiverr, facturent au client le coût de traitement des paiements. Mais si vous vous faites payer sur PayPal, par exemple, vous devrez verser 2.9 % + 0.30 $ à chaque paiement. D’autres plateformes de paiement comme Wave et Due facturent elles aussi des frais de traitement des paiements. Cela peut sembler peu sur le coup, mais ça peut représenter une grosse somme avec le temps. Il faut donc ajouter ces frais de traitement à vos tarifs.

Plus vous aurez d’expérience, plus vous pourrez augmenter vos tarifs. Il est toujours important de réviser ses tarifs après les six premiers mois. Si les clients vous refusent des projets qui sont faits pour vous, cela peut signifier qu’il faut revoir vos tarifs à la baisse. De manière alternative, vous pourriez avoir une bonne surprise avec des clients qui vous proposent plus d’argent que vous n’en demandez parce que vos tarifs sont trop bas.

Gardez en tête que vos tarifs ne sont pas permanents. Si un client vous propose un flux continu de travail, il peut être judicieux de lui offrir une réduction. Si un client vous demande énormément de révisions, il peut valoir le coup d’envisager de le facturer davantage (ou de facturer à l’heure plutôt qu’au projet). Ensuite, pensez à réviser vos tarifs tous les ans et à les comparer aux moyennes de votre industrie. Les industries changent, et vos tarifs doivent refléter ces changements.

Quelle est la meilleure méthode, à l’heure ou à prix fixe ?

Certains freelancers facturent à l’heure, tandis que d’autres préfèrent facturer un prix fixe pour chaque projet. Nous ne pouvons pas vous dire quelle est la meilleure option pour vous : il n’y a pas de bonne ni de mauvaise réponse. Vous vous retrouverez probablement dans des cas de figure où il est préférable de facturer à l’heure, et d’autres où un taux fixe serait plus judicieux. Voici un récapitulatif clair des pours et des contres de chaque méthode tarifaire.

La facturation à l’heure

Facturer vos prestations à l’heure signifie que vous facturez votre client selon le nombre d’heures passées à travailler pour eux.

Comment déterminer vos tarifs de freelancer [Guide 2019]Les avantages de la facturation horaire:

  • C’est plus simple à calculer plutôt que d’essayer d’évaluer le prix d’un projet
  • Cela vous donne la flexibilité de facturer d’avantage si le projet prend plus de temps que prévu
  • Vous pouvez augmenter votre taux horaire en prenant de l’expérience

Comment déterminer vos tarifs de freelancer [Guide 2019]Les inconvénients de la facturation horaire:

  • Travailler rapidement n’est pas avantageux économiquement
  • En prenant de l’expérience, vous risquez de vous heurter à un plafond de prix où les tarifs demandés à l’heure seront trop élevés pour que les clients les acceptent
  • Une facturation horaire vous limite à ne gagner votre vie qu’en fonction du temps que vous mettez à travailler

Une facturation à l’heure est parfois la meilleure option pour les freelancers débutants qui ont du mal à estimer le temps qu’un projet peut prendre. Avec des taux horaires, vous pourrez rapidement savoir à quelle vitesse vous travaillez sans vous inquiéter de surfacturer ou de sous-facturer. C’est aussi la meilleure option pour les boulots sans date de fin avec des clients qui ne savent pas vraiment ce qu’ils veulent.

Prix fixe

Une facturation à prix fixe signifie que vous fixez un prix pour l’intégralité du projet.

Comment déterminer vos tarifs de freelancer [Guide 2019]Les avantages de la facturation à prix fixe:

  • Vous ne perdrez pas d’argent si vous travaillez vite
  • Le client sait exactement combien le projet coûtera dès le départ, ce qui vous donne plus de confiance à tous les deux
  • Le montant de l’argent que vous pourrez gagner ne dépendra pas du nombre d’heures que vous pouvez faire par jour
  • Psychologiquement, un client est plus susceptible d’accepter de payer 300 $ un projet plutôt que payer 150 $ de l’heure pendant deux heures même si la somme finale est la même.
  • Vous pourriez obtenir un bonus du client si vous faites du bon travail

Comment déterminer vos tarifs de freelancer [Guide 2019]Les inconvénients de la facturation à prix fixe:

  • Décider d’un prix peut s’avérer compliqué, vous aurez besoin d’évaluer combien de temps le projet vous prendra avant de fixer votre prix
  • Vous devrez établir des délais, trouver combien de modifications vous pourrez faire (dans le cas de certaines professions) et des tas d’autres éléments, pour ne pas vous faire surprendre par des demandes supplémentaires
  • Si le projet vous prend plus de temps que prévu ou si le client y ajoute des éléments, vous devrez soit renégocier votre prix, soit accepter le fait d’être moins bien payé

Les prix fixes sont une bonne option pour les freelancers qui ont de l’expérience et qui devraient facturer des taux horaires exorbitants afin de refléter leur véritable valeur. C’est aussi idéal pour les petits projets qui ne prennent que peu de temps, mais qui ont beaucoup de valeur aux yeux des clients.

What’s Better, Hourly Rates or Fixed-Project Rates

Voilà comment choisir entre facturation à l’heure et prix fixe

Si vous n’arrivez pas à décider de la méthode qu’il vous faut, posez-vous ces questions :

  • Est-ce que le projet est susceptible d’être court ? Si oui, un taux fixe est préférable. Certaines tâches peuvent prendre moins d’une demi-heure, mais coûter bien plus que votre taux horaire divisé par deux
  • Est-ce que le client reste assez vague sur ce qu’il attend de vous ? Dans ce cas, facturer à l’heure vous évite de travailler gratuitement parce que le client n’arrête pas de changer d’avis
  • Avez-vous du mal à déterminer combien de temps prendra le projet ? Si vous avez du mal à déterminer un prix fixe, un taux à l’heure peut vous simplifier le calcul

Comment calculer votre taux horaire

Si vous décidez de facturer à l’heure, il faudra que vous déterminiez votre taux horaire. Il existe deux approches principales :

1. Calculez combien vous avez besoin de gagner, et faites le calcul à l’envers :

De nombreux freelancers expérimentés conseillent aux débutants d’utiliser cette approche, parce qu’elle est simple et ne nécessite pas de connaissances poussées des normes dans votre domaine.

Pour calculer votre taux horaire, vous devrez d’abord évaluer combien vous devez gagner par mois.

  • Faites le total de toutes vos dépenses, comme la location de bureau, l’assurance, le matériel nécessaire, les coûts de comptabilité, etc., et ajoutez ces frais à vos revenus souhaités
  • Ajoutez la somme à déduire pour les impôts et autres cotisations
  • Calculez combien d’heures vous prévoyez d’effectuer par mois
  • Enfin, divisez vos revenus mensuels souhaités par mois par le nombre d’heure que vous souhaitez faire et vous obtiendrez votre taux horaire

Si c’est un chiffre beaucoup trop haut, vous devrez faire plus d’heures ou revoir vos revenus souhaités à la baisse.

2. Calculez combien vaut votre temps

Voici une manière différente de calculer votre taux horaire. Faites des recherches pour déterminer le taux horaire moyen de votre industrie. Puis prenez en compte votre expérience et l’endroit où vous exercerez pour vous placer au-dessus ou en dessous de la moyenne.

Il faudra quelques essais voire même quelques erreurs afin de découvrir si votre taux horaire est acceptable pour vos clients potentiels.

How to Calculate Your Hourly Rate

Comment calculer un prix fixe pour un projet

Calculer un prix fixe peut être une tâche complexe, mais nous sommes là pour vous aider. En gros, votre prix fixe pour un projet se base sur le temps et les compétences nécessaires à sa réalisation.

Pour calculer un prix fixe, prenez en compte les éléments suivants:

  1. Combien de temps ça va vous prendre ? C’est la base de chaque projet à prix fixe. À ce stade, vous devriez savoir combien de temps il vous faut pour créer trois logos, écrire 1000 mots ou monter une vidéo de trois heures. N’oubliez pas de prendre en compte le temps nécessaire pour les coups de fil, la recherche et les réunions. Multipliez le temps nécessaire par votre taux horaire habituel pour avoir un point de départ pour votre prix fixe.
  2. À quel point le projet est prestigieux ? Vous pouvez facturer un projet plus cher si vous travaillez pour une chaîne d’hôtels New-yorkaise que si vous bossez pour le petit bar du coin. Vous devez fixer vos prix selon le marché de vos clients et pas votre marché local.
  3. Risque-t-il de consommer tout votre temps ? Si vous devez mettre tous vos autres projets en pause ou réserver un mois complet pour répondre aux besoins de votre client, votre prix doit augmenter. L’accès exclusif à vos talents a un prix.
  4. Quel est le délai ? Si on vous demande de faire une tâche en urgence pour le lendemain matin, montez vos prix. De la même manière, si un client vous demande de terminer quelque chose pendant le weekend ou pendant un jour férié, fixez votre tarif en fonction.
  5. Est-ce qu’il est simple de traiter avec ce client ? Ce n’est que justice de faire de meilleurs tarifs aux clients qui payent à temps et qui communiquent de manière claire et polie qu’à ceux qui sont casse-pieds, malpolis et impossibles à satisfaire. Si vous avez du mal à supporter un certain client, montez vos tarifs pour que le projet valle le temps et les efforts investis (ou assez pour faire peur au client, et que vous puissiez vous concentrer sur les clients avec qui vous aimez travailler).
  6. Quel est le budget du client ? Cela ne devrait pas représenter la base sur laquelle vous déterminez vos prix, mais demander le budget du client vous donne une idée de combien ils sont prêts à mettre pour un projet défini. Cela vous protège contre une sous-facturation accidentelle et vous empêche de définir un prix hors de portée du client.

Maîtriser la tarification en fonction de la valeur

Il existe une autre approche légèrement différente pur calculer un prix fixe pour un projet, qui s’appelle la tarification en fonction de la valeur. La tarification basée sur la valeur implique de facturer selon la valeur de votre travail, et pas sur vos compétences ou les heures passées.

Pour expliquer un peu mieux, imaginez que vous êtes graphiste et qu’on vous a demandé de concevoir un logo. Soit vous visionnez le projet comme trois heures de travail de design, plus deux heures de réunions et un accès exclusif à vos dix ans soit vous y pensez comme à un produit, dans ce cas un logo, et vous vous demandez combien ça vaut aux yeux du client..

Comment réagir quand on discute vos tarifs

Tout le monde aime quand un client paye plus que le tarif horaire parce qu’il a aimé notre travail. Oui, c’est très rare, mais ça arrive.

Mais que se passe-t-il quand le client veut payer moins que ce que vous estimez raisonnable pour ce projet ? C’est un scénario que presque tout freelancer rencontre à un moment de sa carrière.

Tout d’abord, il faut essayer de se mettre à la place du client. Est-ce effectivement trop cher ? Relisez la description du projet et consultez d’autres freelancers pour voir si le prix que vous proposez est approprié.

Si vous estimez que votre tarif est correct, n’hésitez pas à demander au client de réévaluer votre cas. Expliquez le raisonnement à l’origine de vos tarifs, et et indiquez au client ce qu’il pourrait payer pour une tâche similaire ailleurs. Il est possible que le client change d’avis et accepte vos tarifs.

Mais que faire si le client insiste pour payer moins que ce que vous pensez mériter ? Dans ce cas, il faudra décider si ce projet en vaut la peine.

Voici quelques raisons pour lesquelles vous pourriez décider d’accepter un tarif un peu plus bas de la part de votre client:

  • Vous commencez tout juste comme freelancer, ou vous commencez juste à travailler dans un certain domaine. Avec l’expérience, vous pourrez augmenter vos prix auprès de tous vos clients, mêmes les clients avec qui vous travaillez depuis un moment.
  • Le client a énormément de travail à vous proposer. Il peut être judicieux d’accepter un tarif moins élevé sur le premier projet, et essayer ensuite de négocier un meilleur prix pour de futurs projets, une fois que vous avez impressionné le client avec vos talents.
  • C’est un client très prestigieux. Avoir le nom de ce client dans votre portfolio vous permettra de monter les tarifs pour vos autres clients, ce qui peut équilibrer vos finances après avoir travaillé pour moins cher.
  • Vous acceptez de travailler avec ce client en « retainer », c’est-à-dire que le client accepte de vous verser un montant fixe chaque mois, peu importe la quantité de travail que vous effectuez pendant ce mois. Les clients en retainer payent en général un taux horaire ou mensuel plus bas, pour compenser le fait que vous n’effectuerez pas votre maximum d’heures tous les mois.
  • Le client n’a pas les moyens de payer plus, mais vous croyez en sa vision ou en son entreprise. Parfois, des freelancers travaillent à un prix réduit pour une organisation à but non lucratif, ou pour se lancer dans le domaine dans lequel ils souhaitent percer.

Mesures à prendre

  • Calculer combien d’argent vous devez gagner chaque année pour couvrir vos dépenses et faire un profit.
  • Faites des recherches sur les tarifs des autres freelancers dans votre domaine, comme sur Glassdoor, Upwork, et Fiverr.
  • Décidez si vous souhaitez facturer à l’heure ou au projet et déterminez vos tarifs en fonction.

 

 

N’hésitez pas à partager cet article et/ou copier la publication, intégralement ou en partie, pour votre site web, votre blog ou vos réseaux sociaux. Tout ce que nous demandons, c’est que vous citiez WebsitePlanet.com

 

22 applaudissements
Si vous avez trouvé le message utile, applaudissez-le !

Articles similaires

Voir plus d'articles similaires

Avez-vous des commentaires ?

0 out of minimum 100 caractères
Champ obligatoire Maximal length of comment is equal 80000 chars La longueur minimale du commentaire est de 100 caractères

Nous vérifions tous les commentaires des utilisateurs sous 48 heures pour nous assurer qu'ils proviennent de " vraies " personnes comme vous. Nous sommes ravis que cet article vous ait semblé intéressant. Nous vous serions reconnaissants de le partager !

Partagez cet article avec vos amis et collègues dès maintenant :

Nous sommes certains qu'il sera utile aux autres utilisateurs. Notre équipe s'assurera que l'avis est réel et pertinent et l’approuvera dans les 48 heures le cas échéant.

Une fois par mois, vous recevrez des conseils et des astuces intéressantes et utiles pour améliorer les performances de votre site web et atteindre vos objectifs de marketing numérique !

Ravis qu'ils vous it plu !

Partagez-le avec vos amis