Notre site contient des liens vers des sites affiliés et nous recevons une commission d'affiliation pour tout achat effectué sur le site affilié via les liens de notre site. En savoir plus. Nos avis ne sont pas affectés par la participation à de tels programmes.

ANALYSE ET OPINION D'EXPERT Freenom

Ezequiel Bruni Ezequiel Bruni Expert en hébergement Web

Vous pouvez certes obtenir un domaine gratuit sur Freenom, mais il n’y a pas grand-chose d’autre à en retirer : l’interface pourrait être améliorée et le service clientèle est inexistant. Vous pouvez l’utiliser pour la gratuité, mais vous aurez toujours besoin d’un hébergement – et certains sites, comme Hostinger ou InMotion Hosting offrent déjà un domaine gratuit lorsque vous vous inscrivez.

Nous avons hébergé le même site Web WordPress sur les plateformes d'hébergement Web les plus populaires et mesuré leurs performances
Cliquez ici pour voir nos résultats >>

Vue d’ensemble

Freenom est un simple fournisseur de noms de domaine. L’objectif est de permettre aux utilisateurs de disposer d’un nom de domaine le plus rapidement et le moins cher possible. Et le plus fou, c’est que vous pouvez obtenir un domaine gratuit.

Et devinez quoi ? Ça fonctionne. Certains domaines sont vraiment gratuits.

J’ai mis en place un site simple sur mon propre serveur, et je me suis procuré un domaine gratuit pour tester ce service. Résultat : tout s’est bien passé. Mais ce service vous convient-il à vous et à votre entreprise ? Lisez la suite pour le savoir.

Note: Si vous êtes novice en matière de noms de domaine et de technologie DNS, consultez notre guide du débutant consacré aux domaines. Oh, et Freenom ne propose aucun type d’hébergement, gratuit ou payant. Vous devrez trouver cela ailleurs – Hostinger est un bon point de départ.
4.0

Fonctionnalités

Un ensemble de fonctionnalités basiques à un prix imbattable

FR Freenom
Je ne plaisantais pas à propos des domaines gratuits

Freenom ne rivalise pas avec In Motion Hosting en termes de fonctionnalités et de modules complémentaires. Le service est incroyablement minimaliste, tant au niveau de son interface utilisateur que de ses offres. Cela ne veut pas dire qu’il est mauvais pour autant, mais j’ai eu du mal à trouver trois fonctionnalités distinctes à présenter dans cet article.

Tout d’abord, les caractéristiques générales : vous pouvez configurer vos domaines de toutes les manières “classiques”. Vous pouvez les diriger vers des serveurs de noms, ou tout configurer vous-même via des enregistrements DNS. La redirection d’URL est disponible pour ceux qui souhaitent transférer des noms de domaine vers une autre adresse Web existante.

Et, chose amusante, en plus des services d’enregistrement de domaines, Freenom dispose de serveurs DNS publics, tout comme Google. Pour les non-initiés, les serveurs DNS publics sont ceux qui disent à votre ordinateur qu’un nom de domaine, comme “websiteplanet.com”, va vers une adresse IP de site web particulière.

Normalement, votre ordinateur accède aux serveurs DNS de votre fournisseur d’accès à Internet, et cela fonctionne généralement très bien. Cependant, certaines personnes préfèrent utiliser d’autres serveurs DNS pour des raisons de sécurité, de rapidité, ou si leur fournisseur d’accès à Internet est en panne pendant une journée.

Voilà donc ce que propose Freenom. Passons maintenant aux principales fonctionnalités.

Des domaines gratuits (!)

Lors de mes débuts en tant que concepteur de sites Web, il y a très longtemps, j’ai utilisé des domaines .tk gratuits. (Ces domaines gratuits se sont avérés pratiques, et je me suis en quelque sorte demandé ce qu’ils étaient devenus). Freenom propose des domaines .tk, .ml, .ga, .cf et .gq.

Le hic, c’est qu’il n’est pas possible d’obtenir gratuitement des extensions de domaine standard comme .com ou .org, ce qui est normal. Vous devez accepter d’avoir une extension de domaine moins connue. Vous ne pouvez pas non plus obtenir gratuitement des “domaines spéciaux” : cette catégorie comprend les domaines de 1 à 3 caractères et les mots clés courants.

Enfin, le registrant (c’est-à-dire vous) agit en tant qu'”utilisateur” du nom de domaine, et non en tant que “licencié”. Cela signifie que vous n’avez aucun droit légal sur le domaine et que vous ne pouvez l’utiliser que si la société ou l’organisation propriétaire de l’extension (par exemple, .tk) vous y autorise. Et il existe des règles concernant les types de sites pour lesquels vous êtes autorisé à utiliser les domaines gratuits.

Mais bon, ce n’est pas si mal, non ? Vous voulez tenir un simple blog personnel sur un domaine gratuit ? Aucun problème.

Je dois également souligner que les domaines payants sont assez bon marché, mais si vous cherchez plus d’extensions de domaine que ce que Freenom propose (et certaines à des prix encore plus bas), alors vous pouvez également essayer 1&1 IONOS.

Protection d’identité WHOIS gratuite (!)

Vous voulez empêcher les personnes qui recherchent votre domaine d’obtenir votre adresse, votre numéro de téléphone et votre adresse mail ? Aucun problème. Chaque domaine (y compris les domaines gratuits) est équipé par défaut d’une protection WHOIS, sans frais supplémentaires.

Enregistrements Glue Records

Il s’agit d’une fonctionnalité méconnue, mais essentielle si vous souhaitez gérer votre propre activité d’hébergement Web. En gros, elle vous permet de créer vos propres serveurs de noms, que les gens peuvent ensuite utiliser pour faire pointer les noms de domaine vers leurs sites hébergés sur votre serveur.

Par exemple, si votre service se trouve à l’adresse supereasywebhosting.com, vous pouvez créer des serveurs de noms à l’adresse ns1.supereasywebhosting.com, et ns2.supereasywebhosting.com. Vous pouvez ensuite fournir des enregistrements DNS à vos clients afin qu’ils n’aient pas à modifier ces informations eux-mêmes.

Je vous avais bien dit que c’était une fonctionnalité méconnue.

Les caractéristiques de Freenom en un coup d’œil

Extensions de domaine gratuites .tk, .ml, .ga, .cf, .gq
Extensions de domaine payantes Tous les autres types domaines et les domaines spéciaux qui contiennent entre 1 et 3 caractères ou des mots clés courants.
Protection WHOIS
Politique de remboursement
3.5

Convivialité

L’interface utilisateur pourrait être beaucoup plus intuitive

FR Freenom (1)
Obtenir votre domaine est de loin l’étape la plus simple

En fait, trouver et acheter un domaine est très simple. Recherchez un domaine à partir de la page d’accueil comme vous le feriez sur n’importe quel autre bureau d’enregistrement de domaines, passez en revue vos options et achetez-le (ou obtenez-en un gratuitement) si vous le souhaitez.

Pour le règlement, vous pouvez utiliser PayPal, une carte bancaire ou par virement (les options de carte bancaire et de PayPal entraînent chacune des frais de traitement de 4 %). J’ai opté pour les domaines gratuits pour cet article.

Mais une fois que vous avez acheté le domaine, le parcours se complique. Par exemple, la configuration de votre domaine n’est pas un processus simple. Si votre hébergeur dispose de serveurs de noms, vous pouvez simplement les inscrire dans les paramètres du domaine. Mais s’il n’en a pas, vous devrez configurer vous-même les enregistrements DNS.

La capture d’écran suivante montre la configuration minimale d’un enregistrement DNS, les chiffres estompés représentant l’IP de mon serveur :

FR Freenom (2)
Ici, Freenom ne prodigue ni aide ni conseil

J’ai dû consulter la base de connaissances de Freenom pour résoudre mon problème. Les explications sur la façon de saisir les autres enregistrements DNS, ou même les définitions de ce à quoi ils servent, n’étaient pas disponibles.

La plupart des bureaux d’enregistrement de domaines que j’ai utilisés affichent au moins quelques instructions sous la forme d’une info-bulle ou d’une barre latérale pour vous aider à comprendre ce qu’il faut faire. Ce n’est pas le cas de Freenom. L’interface de gestion des domaines est très bien si vous savez exactement ce que vous faites, mais elle n’est pas faite pour les débutants. La bonne nouvelle, c’est qu’elle est disponible en français.

Si vous recherchez un service plus intuitif, je vous recommande d’utiliser un hébergeur doté d’une interface extrêmement simple à utiliser comme Hostinger – vous n’obtiendrez pas de nom de domaine gratuit, mais certaines extensions, comme .online et .store, sont assez bon marché.

Le point positif, c’est que je n’ai rencontré aucun problème technique. Les informations DNS ont été mises à jour en seulement 10 minutes et j’ai pu accéder à mon site test sans problème.

Vous pouvez annuler votre domaine à tout moment, mais les domaines payants ne sont jamais remboursés, à moins que vous ne soumettiez une demande spéciale d’annulation dans les cinq jours suivant l’achat.

3.0

Assistance

Trois façons de contacter le service d’assistance, mais j’ai échoué

FR Freenom (3)
Ce n’est pas une mauvaise base de connaissances, c’est juste qu’elle n’est pas complète

Que se passe-t-il donc si vous avez des problèmes avec votre domaine, ou des questions sur l’interface utilisateur quasi inexistante ? Techniquement, il y a un service d’assistance !

Tout d’abord, il existe une base de connaissances (mais les articles ne sont disponibles qu’en anglais). Elle n’est pas très complète, mais elle m’a aidé à résoudre un problème que je rencontrais.

Si vous souhaitez obtenir l’aide d’une personne réelle, vous avez trois possibilités : le téléphone, le mail et (apparemment) un système de tickets.

J’ai essayé de configurer une zone wildcard DNS (pour les néophytes, c’est toute une histoire), mais ça n’a pas marché. Il s’avère que ces enregistrements ne sont pas autorisés, du moins pas sur les domaines gratuits. Je voulais voir s’ils étaient autorisés sur les domaines payants, alors j’ai demandé.

an email I sent to Freenom
Remarquez comme cette capture d’écran est petite. Mais pas de réponse.

Techniquement, vous êtes censé recevoir une réponse dans les 24 heures, mais je n’ai jamais reçu de réponse, ce qui n’est pas très professionel de la part du service d’assistance. Ensuite, j’ai fait la seule chose qui ennuie les milléniaux du monde entier : j’ai passé un coup de fil.

À ma grande surprise, l’agent du service clientèle parlait anglais (le numéro de téléphone de Freenom est associé aux Pays-Bas, je ne suis donc pas sûr qu’ils soient en mesure de fournir une assistance en français). Cependant, ce service était basé dans un centre d’appel qui ne prend les appels d’entreprise que pendant le service de nuit, et n’a pas pu répondre à ma question. Aucune assistance technique n’est fournie en dehors des heures d’ouverture des Pays-Bas.

J’ai donc rappelé quelques heures plus tard, et j’ai été mis en attente pendant cinq minutes. Une fois que j’ai été connecté au service clientèle, on m’a expliqué deux choses :

1. L’agent d’assistance m’a carrément dit que mes connaissances techniques dépassaient les siennes. Bien que flatteur, c’est loin d’être une bonne chose.

2. L’assistance technique à proprement parler est réservée aux personnes ayant un domaine payant, auquel cas un système de tickets devient disponible.

Dans l’ensemble, j’ai trouvé que l’expérience de l’assistance était quelque peu insuffisante. L’assistance pour les clients qui paient aurait probablement été meilleure, mais je n’ai pas souhaité payer pour le savoir. J’ai été élevé dans un milieu basé sur la foi, et si vous me permettez d’être franc, je n’en ai plus beaucoup. Pas assez pour payer.

Et si vous dirigez une entreprise, vous devez fournir une bonne assistance, et ce rapidement. Attendre 24 heures (ou tout simplement les heures d’ouverture des Pays-Bas) ne convient certainement pas à tout le monde.

Si vous accordez de l’importance à un support client réactif (et à votre sommeil), vous feriez mieux de choisir un hébergeur comme GreenGeeks – vous obtiendrez un nom de domaine gratuit avec l’hébergement, et un bien meilleur service client également.

Comparaison

Comment Freenom se compare à la concurrence ?

HostingerComparer4.9Comparer
InterServerComparer4.8Comparer
FreenomComparer3.5Comparer
Register.itComparer2.4Comparer

Avis Freenom : Conclusion

Utilisez Freenom seulement pour les services gratuits

Les domaines gratuits sont certainement la principale raison de choisir Freenom, et la protection WHOIS gratuite est une fonctionnalité importante qui devrait être disponible partout. Cependant, avec l’interface utilisateur sommaire, les fonctionnalités limitées et le manque déplorable d’assistance digne de ce nom pour les domaines gratuits, je ne peux pas dire que Freenom est l’un des “meilleurs” bureaux d’enregistrement de noms de domaine.

Vous feriez mieux d’opter pour Domain.com ou Namecheap, car ces bureaux d’enregistrement disposent de nombreuses fonctions supplémentaires pour vous aider à configurer et à protéger votre domaine.

Cela dit, Freenom a très bien fonctionné pour moi une fois que j’ai compris comment l’utiliser. Avec plus de temps et de développement, il pourrait devenir l’un des meilleurs. Mais il n’en est pas encore là.

FAQ

Comment utiliser Freenom ? Globalement, c’est le même principe qu’avec tout autre bureau d’enregistrement : recherchez le domaine que vous voulez, choisissez la meilleure option, puis achetez-le. Si vous choisissez un domaine gratuit, vous n’aurez même pas à vous soucier de la troisième étape. C’est aussi simple que ça. Cela dit, si vous souhaitez acheter une extension de domaine bon marché qui n’est pas proposée par Freenom, jetez un coup d’œil à notre liste des meilleurs bureaux d’enregistrement de domaines en2022 pour trouver des options agréables à utiliser.Tous les noms de domaine de Freenom sont-ils réellement gratuits ?Seuls les domaines .tk, .ml, .ga, .cf et .gq sont gratuits. Et même dans ce cas, vous devez respecter certaines règles (pas de sites pour adultes ou de sites de jeux d’argent, pas de parking de domaines) et veiller à les renouveler chaque année. Et vous ne pouvez pas utiliser uniquement des mots-clés répandus pour votre domaine. Ceux-ci sont toujours chers. Enfin, vous ne “possédez” pas votre domaine gratuit et il peut vous être retiré à la discrétion des personnes qui possèdent l’extension du domaine. Si ces limitations ne vous semblent pas très intéressantes et que vous avez besoin d’une offre sur les domaines (ou l’hébergement), consultez la page d’offres et de promotions.Freenom propose-t-il un hébergement ?Non. Ce n’est pas le cas. Si vous êtes à la recherche d’un ou plusieurs bons hébergeurs, je vous recommande de consulter notre liste de 2022 des meilleurs hébergeurs de tous les temps. Nous avons travaillé dur sur ces listes, et j’en ai même écrit quelques-unes moi-même. Si vous recherchez des recommandations rapides, consultez les pages suivantes Hostinger, MochaHost, GreenGeeks, ou InMotion Hosting. Ils ont tous des fonctionnalités assez utiles, de bonnes performances de serveur et des offres promotionnelles.Freenom est-il sûr à utiliser ?Il n’est ni plus ni moins sûr que n’importe quel autre service en ligne. Du point de vue d’un passionné de technologie, c’est un peu terrifiant parce que tout ce système semble un peu fragile. Ce que je veux dire, c’est que la société est légale. Vous n’avez donc pas à vous inquiéter outre mesure de communiquer vos informations bancaires. Et techniquement, vous n’avez pas besoin de les communiquer du tout. Si vous recherchez des options plus sûres, Namecheap.com propose gratuitement un système intégré de protection de la confidentialité des domaines, qui vous protégera contre les spams, les escroqueries et les recherches non sollicitées sur Google.

Ezequiel Bruni Ezequiel Bruni
Ezequiel Bruni est biologiquement canadien, légalement mexicain et se présente comme étant un geek complet. Il a exécuté plusieurs missions de designer web et d’expérience depuis son adolescence et adore partager le type de conseils aux débutants dont il aurait souhaité bénéficier à ses débuts. Il adore aussi les jeux vidéos, les tacos, les logiciels open source, les jeux vidéos, la science-fiction et le fantastique sous toutes leurs formes et les jeux vidéos. Il n’aime pas écrire à la troisième personne.

Avis d'utilisateurs

Soyez le premier utilisateur à laisser un avis sur Freenom en français !
Écrire un avis
Répondre à l'avis
Répondre
Visitez Freenom
reply
fr
Erreur
onclick="trackClickout('event', 'clickout', 'Visit User Reviews', 'freenom', this, true, ReturnPopup );"
View 1 reply
Voir %d réponses
Partage familialPartage multi-utilisateursAssistance d'expertsSauvegardeSynchronisation intelligenteSolution personnelleSolution professionnelleOptions pour les équipesDossiers hors ligneHistorique et récupération des fichiers
Freenom Alternatives
Hostinger : super vitesse & petits prix
4.9
Des prix incroyablement avantageux pour un hébergement longue durée
Lire les avis
1&1 IONOS : le meilleur service client
4.8
Conseiller personnel pour l'hébergement web
Lire les avis
PlanetHoster : abonnements cloud flexibles
4.5
Hébergement dans le Cloud parfaitement évolutif
Lire les avis
Easy-Hébergement : abonnements abordables
4.6
Des prix bas sans engagement
Lire les avis
2645356
Meilleur temps de disponibilité & vitesseimage

Un super hébergement avec un super prix

Et obtenez un nom de domaine et un email GRATUITEMENT