1. Website Planet
  2. >
  3. Blog
  4. >
  5. Chapitre 8 : comment vous faire rémunérer en tant que freelancer

Chapitre 8 : comment vous faire rémunérer en tant que freelancer

Shira Stieglitz
Shira Stieglitz
13 Août 2019
21

Une fois que vous avez terminé un travail, la prochaine étape est de se faire payer. Avec un peu de chance, vous aurez en face de vous un client qui apprécie un travail bien fait et qui règle rapidement ses factures (et si ce n’est pas le cas, lisez nos astuces plus bas).

Tout d’abord, vous devez choisir la meilleure méthode de paiement. Voici notre résumé des options de paiements disponibles pour les freelancers :

Chapitre 8 : comment vous faire rémunérer en tant que freelancer

  • Chèque. C’est une manière traditionnelle d’envoyer des paiements longue distance. Les chèques sont simples à envoyer et dans la plupart des cas, les encaisser ne coûte rien. D’un autre côté, vous devrez attendre que le chèque arrive puis que la banque l’encaisse pour le verser sur votre compte.
  • Paypal. C’est le service de traitement de paiement le plus connu, et il existe depuis longtemps. Paypal est une façon rapide d’obtenir votre argent mais vous devrez vous acquitter de frais relativement élevés.
  • Carte bancaire. Utiliser un outil de traitement de carte bancaire comme Square vous permet d’accepter les paiements par carte bancaire sur internet. C’est rapide, et les frais sont relativement bas, mais vos clients doivent avoir suffisamment confiance en vous pour vous donner leurs informations bancaires.
  • Virement bancaire. Les virements sont fiables et sécurisés et permettent à l’argent d’atterrir directement sur votre compte bancaire. Toutefois, les frais de virement peuvent atteindre ou dépasser les 30 $ chacun. Ils peuvent aussi mettre plus de 5 jours ouvrés à arriver, surtout si le client qui vous paye se trouve dans un autre pays.
  • Transfert électronique de fonds (EFT). Ceci est un virement bancaire pouvant être plus rapide et moins cher, mais tout dépend de votre banque. Certaines banques mettent jusqu’à quatre jours ouvrés et facturent des frais très élevé pour les transferts du genre.
  • Logiciel de comptabilité avec options de paiement intégrées. Des outils comme Due, Wave, et QuickBooks vous permettent de créer et d’envoyer des factures ainsi que de collecter des paiements électroniques de vos clients. Le traitement est sécurisé et rapide, les frais sont relativement bas et les clients sont rassurés par la présence d’une option de paiement réputée.
  • Plateformes de freelance. La plupart d’entre elles ont un système de paiement intégré, qui récupère les règlements des clients à votre place et les dépose sur un compte en ligne rattaché. Cette méthode est sécurisée et fiable mais les frais varient et vous pouvez être sujet à des restrictions sur le moment et la manière dont vous pouvez retirer de l’argent depuis votre compte rattaché à la plateforme.
  • Portail de paiement intégré à votre site web. Si vous avez votre propre site web, vous pouvez facilement ajouter un système de paiement en ligne. Les systèmes comme Payline Data, Stripe, 2Checkout, et WePay facilitent ce processus mais il est préférable d’être confortable avec cette technologie, et ça ne vaut le coup que si vous effectuez de nombreuses transactions chaque mois.
  • Les solutions de paiement en ligne. Les freelancers peuvent choisir parmi une grande variété de solutions comme Payoneer, Cash App, Skrill, Authorize.net, ProPay, Google Pay, et bien plus. Les solutions de paiement en ligne sont un très bon choix surtout si vous vous faites payer par un client étranger dans une devise différente. Vous paierez beaucoup moins de frais et vous obtiendrez votre argent plus rapidement avec ces plateformes. Ces outils s’occupent également de la conversion des devises et déposent l’argent sur votre compte en ligne.
Option de paiementAvantagesInconvénients
ChèquePas de frais de dépôtMet longtemps à arriver et à être encaissé
PayPalVous obtenez rapidement votre argentFrais assez élevés
Traitement de carte bancaire (par exemple Square)Traitement rapide des paiementsLes clients peuvent hésiter à donner leurs infos bancaires
Virement bancaireDépôt sécurisé directement sur votre compte bancaireFrais élevés
Transfert de fond électronique (EFT)Moins cher que les virementsLes paiements peuvent mettre plus de jours ouvrés à arriver
Logiciel de compta avec options de paiement intégrées (comme Due, Wave, QuickBooks)S’intègre à votre logiciel de compta pour calculer facilement vos taxesUtile seulement si vous utilisez l’ensemble du logiciel
Comptes de plateformes de freelanceFiable et sécurisé pour vous et votre clientVous pourriez être limité sur quand et comment vous retirez de l’argent
Portail de paiement intégré à votre site (comme Payline Data, Stripe, 2Checkout, WePay)Traitement rapide des paiementsIl faut effectuer beaucoup de transactions pour que ce soit rentable
Solutions de paiement en ligne (comme Payoneer, Cash App , Skrill, Authorize.net, ProPay, Google Pay )Conversion des devises automatiqueVous devrez ouvrir un compte chez eux

 

Astuce de pro : pas besoin d’être fidèle à une seule méthode de paiement. Toutefois, nous recommandons d’en utiliser maximum 2 ou 3, pour ne pas vous perdre dans vos finances. Plus vous proposez d’options de paiement différentes (ex : chèque, virement, et PayPal), plus vous risquez de vous y perdre et de rater des paiements.

Si vous choisissez une solution de paiement en ligne, mieux vaut vérifier ces points :

  • Cette solution s’occupe-t-elle de convertir votre devise locale ou celles de vos clients ? Certaines solutions conviennent mieux à certains pays à cause des devises, comme Payoneer pour l’Europe de l’Est, l’Afrique, l’Australie et l’Asie, Dwolla pour les U.S.A., et WorldPay pour le Royaume-Uni.
  • Quels sont les frais de traitement des paiements dans votre devise, et quelle est la devise la plus utilisée par vos clients ?
  • Combien de temps le traitement des paiements prend dans votre pays ?

Consultez notre guide complet de certaines des méthodes de paiement les plus populaires pour les freelancers.

Recevoir des paiements internationaux en tant que freelancer

Si vous avez des clients situés dans différents pays et qui utilisent des devises différentes, vous devrez déterminer comment traiter les paiements internationaux. Voici trois choses auxquelles penser :

  1. Dans quelle devise souhaitez-vous vous faire payer ? Vous pouvez vivre à Chiang Mai, mais préférer les USD pour un compte aux USA plutôt que des paiements en Baht.
  2. Est-ce que votre méthode de paiement préférée fonctionne dans votre région ? Par exemple, les transferts bancaires sont une des options les plus rapides, mais si votre client en Inde ne peut pas faire de transferts, vous devrez trouver une autre méthode.
  3. Devrez-vous payer des frais de conversion ? Consultez la prochaine section pour comprendre à quels frais vous devez faire face en acceptant des paiements internationaux, et décider de la méthode la plus adaptée à votre situation.

Voici les options de paiements les plus populaires à différents endroits du monde :

RégionMéthode de paiement
USACartes bancaires
EuropeTransferts bancaires locaux ou régionaux
JaponCartes bancaires et liquide dans les Kombinis
ChineSolutions de paiement en ligne (AliPay et PayEase sont les plateformes les plus populaires)
RussieLiquide, solutions de paiement en ligne (Yandex est le plus réputé)
IndePaiements bancaires internet
Asie-PacifiquePaiements mobiles
Amérique latineSolutions de paiement en ligne locales et régionales (DineroMail et MercadoPago)
AfriquePaiements mobiles

À quels frais devrez-vous faire face ?

La plupart des options de paiement imposent des frais associés. Certains clients peuvent accepter de s’acquitter des frais à votre place, mais mieux vaut ne pas compter dessus. Les frais à envisager quand vous vous faites payer incluent :

  • Les frais de traitement, pour recevoir l’argent par la méthode de paiement choisie
  • Les frais bancaires facturés par votre banque quand vous recevez un transfert
  • Les frais de conversion de devises étrangères
  • Les frais de retrait pour transférer de l’argent de votre compte de freelancer, du portail de paiement de votre site ou de votre compte en ligne de solution de paiement

Voici les frais imputés par les principales méthodes de paiement :

What Fees Will You Have to Pay to Receive Your Money

Comment se faire payer à l’avance

C’est souvent une bonne idée de demander une partie du paiement en avance. C’est particulièrement vrai pour les gros projets. Il est plus courant de demander une avance sur paiement sur un gros projet dont le prix a été fixé à l’avance mais si vous travaillez à l’heure et que vous avez déjà donné une estimation du temps que prendra le projet, vous pouvez demander d’avance une portion du prix estimé.

Si vous devez attendre la fin du projet pour vous faire payer l’intégralité du montant, il existe un risque que le client refuse de payer ou paye en retard, ou même qu’il vous demande de baisser les prix. (En général, si vous passez par une plateforme de freelance, vous ne pourrez pas demander d’avance. Mais ce n’est pas un problème, puisque la plupart des plateformes ont mis en place des mesures de protection pour que vos paiements soient garantis quand vous avez fini le travail demandé.)

Le montant de l’avance à demander dépend de la taille et la longueur du projet. En général, les freelancers demandent jusqu’à 50 % du montant total au moment de la signature du contrat, et les 50 % restants à la fin du projet. Pour les projets à long terme (c’est-à-dire plus d’un mois) mieux vaut demander 25 % d’avance, et diviser le reste en étapes, comme par exemple au milieu du contrat puis une fois que le projet est terminé.

Les étapes mises en place dépendent de la durée du projet et de votre domaine de travail. Si vous travaillez dans un domaine créatif, comme la rédaction, le design et le montage vidéo, vos étapes ressembleront souvent à ça :

  • 25% à la signature du contrat
  • 25% – 30% lors de l’approbation du premier jet
  • 45% – 50% à la fin du projet

Si vous êtes développeur de logiciels ou d’applis, vous étapes seront plus efficaces sous cette forme :

  • 25% à la signature du contrat
  • 25% lors de l’approbation du site/appli/outil/logiciel
  • 25% lors de l’approbation du design
  • 25% une fois le projet terminé

Petite note : demander une avance sur paiement peut paraître délicat. Mais il faut se souvenir que vous donnez au client l’assurance que ce projet est votre priorité numéro un. Demander une avance montre que vous fournissez des services professionnels de haute qualité.

Quel est le meilleur moment pour envoyer sa facture en freelance ?

La facturation est une tâche essentielle que de nombreux freelancers détestent. Mais si vous voulez vous faire payer, vous n’avez pas le choix. C’est beaucoup plus simple et plus rapide de traiter toutes vos factures d’un coup, plutôt que d’interrompre votre travail pour les créer une par une.

De nombreux freelancers préfèrent facturer une fois par mois, en général en fin de mois. Cela convient bien au rythme de la plupart des entreprises, qui paient leurs employés de manière mensuelle.

Si vous avez fini un gros projet ou que vous vous êtes mis d’accord sur un calendrier de paiement, pas besoin d’attendre la fin du mois pour facturer votre client. Dans ces cas-là, mieux vaut facturer quand vous atteignez une étape, peu importe à quel moment du mois ça tombe.

Pour les projets très courts, mieux vaut également facturer directement plutôt que d’attendre votre date de facturation habituelle. De cette façon, le client ne risque pas d’oublier vos services, et vous recevrez (avec un peu de chance) l’argent plus vite.

C’est toujours délicat de devoir courir après un client qui tarde à payer. Mais souvenez-vous d’une chose importante : vous avez fait le travail, vous méritez de vous faire rémunérer. Voici quelques astuces en cas de paiement en retard :

  • Anticipez le problème à l’avance. Mieux vaut ajouter une clause à votre contrat stipulant ce qu’il se passe en cas de retard de paiement. Par exemple, à partir de quand vous facturez des frais de retard et comment sera calculé le montant.
  • Commencez par un rappel amical. Si le paiement a une semaine de retard, il est temps d’envoyer au client un e-mail poli pour lui rappeler qu’il vous doit de l’argent. N’attendez pas trop longtemps avant d’envoyer ce premier rappel.
  • Continuez à rappeler à l’ordre votre client chaque semaine jusqu’à ce qu’il paie. Si le retard dépasse un mois, il est temps de devenir plus ferme. Surtout, ne travaillez pas pour ce client tant qu’il n’a pas payé ce qu’il devait.
  • Automatisez le processus. Rédiger des demandes de paiement n’est pas agréable, alors mieux vaut utiliser un outil comme Due ou QuickBooks. Grâce à ces outils, vous pouvez définir des rappels automatiques en cas de paiement en retard.

Que faire si votre client ne vous paie toujours pas ?

Aussi affreux que ça puisse paraître, la plupart des freelancers ont déjà fait l’expérience d’un client qui refuse de payer l’intégralité de la somme ou qui refuse de payer tout court. Quelles sont vos options si vous vous retrouvez dans cette situation ?

  • Envoyez une lettre d’avocat exigeant que le client paie pour le travail que vous avez effectué. Parfois, il suffit de montrer que vous ne plaisantez pas pour convaincre le client de faire ce qui est juste.
  • Envoyez-le au tribunal. Selon où vous vivez et ce qui est stipulé dans votre contrat, vous pouvez assigner votre client en justice. À New York, par exemple, une loi récente stipule que les clients sont tenus de rémunérer les freelancers dans les 30 jours suivants la fin du projet ou la date précisée, pour les sommes égales ou supérieures à 800 $. Le syndicat Freelancers’ Union essaie d’imposer cette loi dans tous les USA.
  • Notez dans le contrat que vous ne donnerez accès à votre travail terminé qu’une fois le paiement versé dans son intégralité. Cela vous donne plus de poids si le client refuse de finaliser le paiement.
  • Limitez la casse : ce n’est pas la meilleure option, mais c’est parfois la seule chose à faire. S’il ne s’agit que d’une petite somme, si vous n’avez pas les clauses nécessaires dans votre contrat, ou si vous n’avez tout simplement pas envie de vous battre, vous pouvez opter pour encaisser vos pertes et passer à autre chose.

N’oubliez pas : la meilleure façon de vous assurer que vous recevrez vos paiements ? Rédiger un contrat en béton armé. Si votre contrat est plein de flous juridiques ou si vous avez un contrat qui ne stipule pas vos politiques et procédures de paiement, vous risquez de ne pas recevoir le paiement, ou de recevoir la somme en retard

Comment les plateformes de freelance vous aident à vous faire rémunérer

Un des autres avantages lorsqu’on utilise une plateforme de freelance, c’est qu’elles vous aident à recevoir vos paiements à temps. La plupart des plateformes, comme Upwork, utilisent une forme de dépôt fiduciaire. Cela signifie qu’avant que vous ne commenciez à travailler, le client doit verser des fonds suffisants pour couvrir le projet. La plateforme détient les fonds pendant que vous terminez le projet, et vous les verse selon les étapes stipulées dans votre contrat.

De cette manière, vous aurez la tranquillité d’esprit de savoir que vos fonds sont disponibles et le client sait que vous ne pourrez pas prendre leur argent et refuser d’effectuer le travail demandé. Si le client annule le versement des fonds ou refuse de vous payer à temps, la plupart des plateformes ont un système de médiation pour vous aider à vous faire payer. Dans certains cas extrêmes où un client ne paye pas sans raisons, la plateforme payera à sa place pour que vous ne vous retrouviez pas dans une situation difficile.

Mesures à prendre

  • Déterminez quelle(s) méthodes(s) de paiement vous utiliserez avec vos clients.
  • Décidez si vous voulez demander une avance, en gage de bonne foi des deux côtés.
  • Analysez les conditions générales de vos paiements et cherchez des infos manquantes, des flous juridiques, tout ce qui pourrait retarder vos paiements ou les annuler.

 

 

N’hésitez pas à partager cet article et/ou copier la publication, intégralement ou en partie, pour votre site web, votre blog ou vos réseaux sociaux. Tout ce que nous demandons, c’est que vous citiez WebsitePlanet.com

 

21 applaudissements
Si vous avez trouvé le message utile, applaudissez-le !

Avez-vous des commentaires ?

0 out of minimum 100 caractères
Champ obligatoire Maximal length of comment is equal 80000 chars La longueur minimale du commentaire est de 100 caractères

Nous vérifions tous les commentaires des utilisateurs sous 48 heures pour nous assurer qu'ils proviennent de " vraies " personnes comme vous. Nous sommes ravis que cet article vous ait semblé intéressant. Nous vous serions reconnaissants de le partager !

Partagez cet article avec vos amis et collègues dès maintenant :

We check all comments within 48 hours to make sure they're from real users like you. In the meantime, you can share your comment with others to let more people know what you think.

Une fois par mois, vous recevrez des conseils et des astuces intéressantes et utiles pour améliorer les performances de votre site web et atteindre vos objectifs de marketing numérique !

Ravis qu'ils vous it plu !

Partagez-le avec vos amis

© 2019 WebsitePlanet.com. Tous droits réservés.